La caféine à des doses modérées peut offrir bien d’avantages pour le consommateur. Par exemple, boire une tasse de café améliore l’information de traitement du cerveau, tout en améliorant les performances physiques. Le café, également riche en antioxydants, permet de brûler les graisses, de réduire le stress ou encore les premiers symptômes de la maladie de Parkinson. C’est aussi un excellent anti-dépresseur naturel consommé aux quatre coins de la planète.

Cependant, il est important de ne pas consommer plus de 4 tasses par jour afin d’éviter tout risque de toxicité à la caféine. En effet, une consommation excessive de caféine peut causer des vomissements, des crampes abdominales, des palpitations, une contraction musculaire ainsi que des vaisseaux sanguins. L’insomnie, l’irritabilité, les tremblements musculaires ou la nervosité sont aussi fréquents en cas de surdosage. En outre, le café étant une boisson acide peut irriter l’estomac, causer des ulcères, des problèmes de pression artérielle, ou encore causer une augmentation du cholestérol. Il est donc recommandé d’avoir une consommation modérée, afin de profiter efficacement des effets bénéfiques de cette substance aux milles et unes vertus.

Dans une étude parue dans le journal Food and Chemical Toxicology, il a été révélé par des chercheurs américains que la caféine pouvait être nocif pour la santé au delà d’une consommation quotidienne supérieure à 400 mg.

La caféine s’avère être une substance complexe à étudier car elle affecte les gens de façon très différente. Mais afin d’éviter des risques inutiles, il est généralement admis de ne pas dépasser quatre tasses de café par jour.

Tschüss !